Nutrithérapie & Diététique

Huiles essentielles aphrodisiaques

Par Cécile MAHE

huiles-essentielles-aphrodisiaques

Quand on dit ça, on a tout dit et on n’a rien dit. Qu’est-ce qu’un aphrodisiaque ? Une petite pilule magique ? Une goutte magique d’huile essentielle ? Que veut-on réellement ? Que tout marche bien, tout le temps, quand on l’a décidé, quel que soit le moment, l’état de fatigue, de santé, l’état d’esprit. Oups… c’est sans doute là le problème. Mais les huiles essentielles, encore une fois, sont capables d’intervenir à tous les niveaux. Charge à vous de bien vous interroger sur vos besoins, vos réelles envie et les causes des blocages éventuels.

Comment ça mes besoins ? Oui, pourquoi recherchez-vous des huiles essentielles aphrodisiaques ?Mettre un peu de piment dans votre vie sexuelle ou résoudre un problème, un blocage qui vous rend malheureux ? Les deux approches sont différentes. Pourtant, avec les huiles essentielles, la frontière entre les deux est bien mince, car de l’expérience sensuelle au petit (gros) coup de pouce à la libido, le pas est vite franchi.

C’est pour cette raison qu’à la base, je voulais simplement faire un petit article sympathique et léger sur les huiles essentielles pour un massage sensuel, une petite recette facile à faire. Mais en me demandant- comme d’habitude- le pourquoi du comment, je me suis rendue à l’évidence: le choix des huiles essentielles à utiliser n’est pas anodin et a, au-delà d’une odeur attrayante évidemment, un impact réel sur le corps et les fonctions biologiques qui entrent en jeu: muscles, hormones, neurotransmetteurs, circulation sanguine… tout ce petit monde intervient avant et pendant la relation. Il s’agit bien de faire en sorte que ces huiles essentielles viennent nous soutenir plutôt que de nous perturber ce qui fonctionne correctement, non? D’où la nécessité d’un choix éclairé et propre à chacun et à chacune.

Dans les huiles essentielles qui vont nous intéresser (fouillez vos tiroirs), on va avoir les huiles essentielles qui luttent contre le stress et favorisent le lâcher-prise (action au niveau du cerveau), celles qui apportent du pep’s contre l’impuissance, les hormon-like qui vont mimer l’action des oestrogènes, les hormones féminines par excellence et celles qui sont utéro-toniques.

Les huiles essentielles du lâcher-prise contre la frigidité

huiles-essentielles-libido-femmeLe stress est l’ennemi numéro 1 des nuits torrides. En nous fatiguant à la fois physiquement et nerveusement, il nous affaiblit sur tous les tableaux et notre organisme a bien du mal à maintenir ses fonctions vitales au top niveau. Et les huiles essentielles sont intéressantes, car toutes ont un impact sur notre psychisme. Le tout est de savoir ce qu’il nous faut : du lâcher-prise, de la détente, ou de l’énergie, du pep’s ?

Les spécialistes penchent plutôt pour les huiles essentielles relaxantes, qui vont favoriser le lâcher-prise.Évidemment, comme on le verra en bas de cet article, tout est affaire de dosage: il ne s’agit pas de s’endormir! On va y retrouver :

A noter: Le Géranium rosat ou Bourbon, le Bois de Rose ou le Bois de Hô (pour leurs propriétés légèrement euphorisantes en plus) et le Néroli peuvent renforcer l’action calmante même s’ils n’ont pas de propriétés aphrodisiaques intrinsèques. Leur odeur agréable, fleurie n’enlève rien évidemment.

Ce sont-elles qui sont en général classées sous la dénomination d’aphrodisiaque et vous remarquerez qu’elles ont toutes en point commun une odeur agréable, florale, qu’on qualifie de féminine. Amusant, non ?

Les huiles essentielles du pep’s contre l’impuissance et les troubles de l’érection

Pour les hommes, le pendant de la frigidité pourrait-on dire est l’impuissance. Les huiles essentielles indiquées dans ce cas sont :

  • Gingembre officinal (Zingiber officinale)
  • Curcuma (Curcuma longa) attention riche en cétones donc déconseillé aux femmes enceintes
  • Menthe citronnée ou Menthe bergamote (Mentha citrata)
  • Cannelle de Ceylan ecorce ou feuilles (Cinnamomum verum) – attention irritante, dermocaustique pour la peau, donc plutôt par voie orale, sinon sur une petite surface et extrêmement diluée (moins de 0,5% !!!)

Si on opte pour une prise par voie orale, (1h avant, max 2 gouttes sur support adapté) on peut y adjoindre l’origan ou la sarriette des montagnes qui sont de puissants stimulants (mais pas en massage, car elles sont dermocaustiques à cause de la présence de phénols).

A noter: Rassurez-vous mesdames, elles ont également une action bénéfique pour vous !

Les huiles essentielles utérotoniques pour le plaisir

Là on s’attaque directement au physique. L’action de ces huiles essentielles ne va plus être sur le psychique, mais directement au niveau du corps (idem pour le paragraphe suivant). Les huiles essentielles qui ont une action tonique au niveau de l’utérus vont faciliter d’une part l’excitation et augmenter le plaisir.

(Bien évidemment, ces huiles essentielles sont à éviter durant la grossesse! On n’a pas envie de provoquer des contractions au mauvais moment, hein).

  • Palmarosa (Cymbopogon martinii)
  • Ylang-Ylang (Cananga odorata)
  • Thym à linalol (Thymus vulgaris linaloliferum)
  • Clou de Girofle (Eugenia caryophyllata– attention, dermocaustique, à éviter en massage, pas de diffusion non plus)

Les huiles essentielles qui favorisent la circulation sanguine

Ce n’est pas un secret, l’afflux de sang au bon endroit et au bon moment est intimement lié au bon déroulement des ébats donc : quid des huiles essentielles qui vont favoriser tout ça ?

Les huiles essentielles aux vertus vasodilatatrices et qui améliorent la circulation sanguine sont :

  • Patchouli (Pogostemon cablin)
  • Palmarosa (Cymbopogon martinii)
  • Lentisque pistachier (Pistacia lentiscus)-

Vous remarquerez qu’on retrouve encore une fois nos deux « P » ici encore.

Les huiles essentielles chauffantes, qui trichent

Sur la peau, ces huiles essentielles vont avoir ce qu’on appelle un effet hyperémiant: elles vont provoquer un afflux sanguin dans la zone massée qui s’accompagne d’une sensation de chaleur. Elles vont donc tricher un peu en donnant l’impression d’un début d’excitation. Elles vont être utilisées en massage,jamais seule et très diluée, sur une petite zone (ex le bas du dos). Elles sont à manier avec précaution et à réserver aux spécialistes de la formulation:

  • Poivre noir (Piper nigrum)- le plus « doux » bien qu’irritant pour la peau (riche en monoterpènes)
  • Noix de muscade (Myristica fragrans) -attention dermocaustique
  • Cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum)- attention dermocaustique

Les huiles essentielles oestrogen-like pour favoriser les fonctions naturelles

On continue dans l’action physique, cette fois au niveau du système hormonal. Notamment la sécheresse vaginale. Ces sécrétions qui varient avec l’âge, le moment du cycle, le désir, et l’état de fatigue ont leur utilité, et pas simplement, comme on pourrait le penser, une fonction lubrifiante que l’on pourrait aisément remplacer par un additif chimique en bouteille. Elles sont importantes, car elles protègent le système génital des attaques microbiennes. Heureusement, des huiles essentielles à l’action hormon-like peuvent favoriser cette fonction. C’est le cas de celles riches en sesquiterpénols:

  • Sauge sclarée (Salvia sclarea) qui contient du sclaréol
  • Fenouil doux (Foeniculum vulgare) qui contient du trans-anéthol- attention photosensibilisant, ne pas s’exposer au soleil après application sur la peau
  • Santal blanc (Santalum album) avec le santalol
  • Patchouli (Pogostemon cablin) encore lui! avec le patchoulol

A noter: une goutte d’huile essentielle de géranium rosat dans votre gel de toilette intime permet de prévenir les infections (à faire seulement de temps en temps, test d’allergie au pli du coude à réaliser au préalable) responsables d’inconforts et de douleurs.

Voilà ! Maintenant vous savez pourquoi on retrouve telle ou telle huile essentielle dans des recettes aphrodisiaques, sensuelles ou autres. A vous de faire votre petite composition maison selon les besoins ! Vous trouverez ci-dessous quelques idées et conseils.

Des huiles essentielles à diffuser pour une ambiance romantique

Conseil : veillez à ne pas diffuser des huiles essentielles riches en phénols (origan, sarriette) et en cétones. Diffusez 30 minutes max dans la pièce. Penser à bien aérer ensuite.

Ne sous estimez pas cette façon de faire. Plus qu’une ambiance, vous pourriez susciter le désir l’air de rien. Les huiles essentielles en touchant notre inconscient par l’odorat ont la réputation de réveiller les sens. Par exemple, vous pouvez tenter (nombre de gouttes entre parenthèses):

Néroli (3)/ Géranium bourbon (3)/ Ylang-ylang (3)

Cannelle de Ceylan (1- pas plus car l’eugénol est un phénol)/ Patchouli (3)/ Gingembre (2)/ Ylang-Ylang (5)

(si vous avez un diffuseur pas trop gourmand, les quantités suffisent pour le faire fonctionner, sinon, multipliez par deux les doses)

Des huiles essentielles en massage sensuel

Bon, on va pas se mentir, le massage en lui-même est déjà un excellent préliminaire. Mais y adjoindre une petite touche d’huile essentielle bien choisie peut donner le petit coup de pouce, la pitchenette qu’il faut pour gagner en intensité et en sensualité. Mais avant de voir quelles sont les candidates, un petit rappel sur l’art et la manière de ne pas provoquer de catastrophe juste avant le passage à l’acte.

Première mise en garde, pas d’huiles essentielles (et donc par extension, pas d’huile de massage) sur les muqueuses, sinon aïe aïe aïe. C’est la cata assurée. Le masseur/ masseuse veillera à ne pas toucher les parties intimes de son/ sa partenaire avec ses doigts tout plein d’huile de massage aux huiles essentielles, sinon, gare aux brûlures. Ca peut légèrement compromettre la suite des opérations…

Et de toute façon, cette zone est quoi qu’il arrive totalement à proscrire si vous utilisez des préservatifs : les huiles essentielles sont capables d’attaquer le caoutchouc !

Donc : lavez-vous les mains après le massage. TOUJOURS.

Deuxième mise en garde, sur les personnes ayant un terrain allergique (et même les autres): un test d’allergie au préalable est quand même une bonne idée, ce serait dommage qu’une huile essentielle vienne tout gâcher. Pour tester une huile posez un toute petite goutte au pli du coude et frottez tout doucement….si c’est rouge et que ca gratte…c’est pas bon signe…

Troisième mise en garde, sur la quantité d’huile de massage : inutile de transformer le massé en savonnette glissante, à moins de lui en vouloir encore pour la dernière scène de ménage, car déjà ça n’est pas agréable du tout. Par ailleurs, un massage du dos (bas du dos +++), suffit, ou de l’abdomen pour les femmes (juste en-dessous du nombril). L’onction de tout le corps avec certaines huiles essentielles pourrait correspondre à une utilisation médicale de ce qu’on appelle un embaumement. Les effets ne seront pas forcément proportionnel à la quantité d’huile que vous arriverez à appliquer ! Et même, le contraire peut se produire : une huile essentielle qui est sensée provoquer un relâchement, une détente propice, peut en trop grande quantité conduire tout droit à un assoupissement ou une certaine langueur qui n’est plus propice du tout.

Peut-on mélanger ? Oui, si vous voulez. Mais ce n’est pas obligatoire. Ce que je vous conseillerai de faire, plutôt que de préparer à l’avance votre huile de massage, c’est de simplement préparer le petit récipient (fermé), petite bouteille contenant l’équivalent de deux cuillerées à soupe d’huile végétale et d’y adjoindre au dernier moment l’huile essentielle (bien mélanger). C’est vrai que c’est toujours mieux de laisser « macérer » au moins quelques heures. Mais il est à mon avis bien plus judicieux de choisir l’huile essentielle à deux, sur le moment. Après tout, ça peut être amusant ! Il y a fort à parier qu’elle correspondra exactement à votre état d’esprit, à vos besoins à tous les deux. Laissez-vous guider par vos odorats : renifler une petite sélection d’huiles essentielles aux qualités aphrodisiaques ne peut pas nuire aux préliminaires !

Dernière mise en garde sur la dilution: 20 gouttes en tout dans l’équivalent de deux cuillerées à soupe d’huile végétale, vont donner une dilution à un peu plus de 3% ce qui est très correct. On peut monter jusqu’à 5%. Veiller à ce que, si vous ajoutez une huile essentielle dermocaustique comme la cannelle malgré toutes mes mises en garde, que la concentration de celle-ci soit en-deçà de 0,5% dans le mélange, c’est à dire pas plus de 3 gouttes sur les 20.

Idée de synergie d’huiles essentielles aphrodisiaque pour femmes :

Palmarosa/ Ylang-ylang / Néroli

ou encore Patchouli/ Ylang-Ylang/ Géranium rosat

Idée de synergie d’huiles essentielles aphrodisiaque pour hommes :

Gingembre/ Ylang-ylang/ Curcuma

Et après ?

Echangez sur les effets ressentis, positifs ou négatifs, l’impact de l’huile essentielle. Petit à petit, en testant les huiles essentielles et en vous les appropriant une à une, vous pourrez créer un mélange personnalisé, qui ne correspond qu’à vous ! Ou même plusieurs selon les occasions. C’est bien mieux que de suivre des recettes toutes faites, non ?

source : http://plante-essentielle.com/huiles-essentielles-aphrodisiaques/

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.